Dans La Presse

 


Le Rotary Club de Beyrouth a répondu avec grand enthousiasme à l’invitation du Rotary Club Beirut Cosmopolitan en vue d’une réunion conjointe, le mardi 16 janvier en présence de l’invitée d’honneur, Mme Raya Al Hassan, ancienne ministre des Finances.

Mme Raya Al Hassan après avoir remercié le RCBC pour son invitation, s’est dite honorée d’avoir cette opportunité de s’adresser à une audience de professionnels avertis et surtout soucieux du bien-être de leur communauté. À l’aide d’un powerpoint, l’ancienne ministre Raya Al Hassan, a choisi de s’exprimer à la fois en arabe et en anglais:

Économie libanaise: État des lieux, 2017

L’économie libanaise et la situation fiscale sont en ce moment sous une pression intense; ceci est dû entre autres à l’augmentation des salaires dans le secteur public, et d’autre part, à l’augmentation des taxes qui a eu un sérieux impact sur le secteur bancaire.

Pas de risque imminent pour la valeur de la livre libanaise à signaler.

Les Réalisations en 2017:

- Établissement d’un budget après 12 ans d’interruption.

- Décrets sur le pétrole et le gaz.

- Stratégie pour la crise des réfugiés syriens.

- Plan d’urgence.: EDL.

- Réduction des frais de l’internet.

Objectifs 2018

- Meilleur contrôle de la dette publique qui avait commencé à baisser.

- Croissance: Création de nouvelles opportunités de travail.

- Situation monétaire: Stabilité de la monnaie.

Des mesures fermes sont requises:

- Réduction des dépenses publiques.

- Réformes dans les secteurs de l’électricité et des télécommunications.

- Modernisation de l’économie.

- Réformes économiques pour attirer les investisseurs.

Étapes Importantes en 2018 : Soutien International

- Rome 2 (soutien à l’armée).

- Conférence de Bruxelles (soutien aux réfugiés syriens).

- CEDER 1 (soutien économique).

 Programme d’investissement du Capital:

- Chaque 1 milliard de dollars dépensé génère une croissance de 3%.

 Pétrole & Gaz: Perspectives

- L’exploration commence en 2019.

- Revenus à l’État : redevances, taxes sur le profit et les dividendes.

- Ces revenus seront affectés par le prix des combustibles, le coût de l’extraction et la construction des réseaux de conduction,…

- Les profits ne seront pas réalisables avant 10 ans ; pas de solutions prévues, à court terme, pour la situation économique actuelle…

 Fonds Souverains

- Ces fonds constitueront-ils une richesse pour les générations futures?
- Qui gérera ces fonds? (le fond d’épargne, le fond de stabilisation, le fonds d’investissement ou le fonds de pension?). Trop tôt pour spéculer.

 


Afficher la conférence