Dans La Presse


 

Dr Elie Badr a immédiatement soulevé le problème de la prolifération des universités au Liban : 49 universités privées ; les panneaux publicitaires pullulent mais ceux-ci sont loin d’être indicateurs d’un niveau universitaire correct.  Il y a tout au plus une dizaine d’universités du niveau requis. Sur leur site électronique, ces universités attirent les étudiants en offrant des scolarités pas chères ; cependant elles offrent en contrepartie très peu aux étudiants.

L’État est absent. Mais cette situation est aussi présente en Europe et en Amérique latine. Par contre en Amérique du Nord les universités sont contrôlées de très près. Elles doivent être accréditées.



 

Afficher toute la conférence