Dans La Presse

L’ancien ambassadeur Nassif Hitti s’est dit très honoré de s’adresser aux Rotariens sur un sujet qui est plus que jamais d’actualité: Le dialogue des cultures et le rôle de la diplomatie.

Je ferai cette présentation en cinq points:

1.    Première observation : Le XXI siècle est le siècle du réveil identitaire
Nous observons un retour aux identités premières et primaires et ce, en réaction à une mondialisation galopante et dans certains cas écrasante.  Ce retour est dû à une multitude de crises : politiques, économiques, sociales, culturelles,…et se traduit par : un repli identitaire le rejet de l’autre,  la diabolisation de l’autre, qui est différent
Je cite deux exemples intéressants tirés de l’histoire récente
Le 9/11/89  - Chute du mur de Berlin
Un politologue américain, Francis Fukuyama,  a écrit un livre: La fin de l’histoire, après la chute du communisme. (L’occident est-il  sorti vainqueur?)
Le 11/9/2001 : Le bombardement des tours américaines
Sam Hartington publie: Le choc des civilisations et F. Fukuyama publie: Identity: the demand for dignity and the politics of resentment
En fait les distances physiques n’ont plus de sens en termes de communications.  Ce sont les individus qui s’expriment et bougent: Le choc des civilisations avait été défini par feu Edouard Saïd comme: Le choc des ignorances et défini par H. Védrine, ancien ministre français des Affaires étrangères,  plus tard, par: Choc des incultures; Tariq Ali (journaliste et historien pakistanais) l’avait défini par: Le choc des phobies et de l’intégrisme (Islamisme radical et mouvements d’extrême droite).

 

 

 



 

 

 

Afficher toute la conférence