Dans La Presse

Je suis diplômée d’HEC et j’ai travaillé pendant de nombreuses années dans le Conseil à Deloitte et ensuite à l’AUB. Rien ne me préparait à travailler dans le domaine des ONGs. Ce n’est qu’après avoir décroché mon diplôme en médiation que j’ai décidé d’essayer de réconcilier les combattants à partir du théâtre.

La situation s’étant particulièrement enflammée à Tripoli, j’ai décidé que cette ville serait mon point de départ. J’ai donc invité 100 jeunes de Bab el Tebbané et de Jabal Mohsen pour des auditions. Plus tard, quand ces combattants ont partagé leurs parcours respectifs, ils ont réalisé que leurs histoires se ressemblaient.

 

 







Afficher toute la conférence