Dans La Presse

À l’aide d’un PowerPoint K. Gemayel a défini et développé les activités du Projet WASH :

L’eau peut s'évaporer dans l'air ou se geler en glace, mais elle ne quitte pas notre planète. Par contre, nous n'avons accès qu'à 1% de cette eau, et c’est l'eau douce liquide. Donc le manque d'eau est le manque d'accès à ce très petit pourcentage d'eau douce. D'ici 2040, la majorité du monde n'aura pas assez d'eau pour répondre à la demande annuelle.

Les programmes de la CRL dans le domaine de l’eau, l’assainissement et l’hygiène (WASH) assurent la fourniture d’eau et de services d’assainissement à des millions de personnes dans les camps, hors des camps et en zones urbaines et s'inscrivent dans le cadre des objectifs de développement durable des Nations Unies.

‘Soft Wash’ : Promotion de l’hygiène, campagnes de nettoyage, ...
Distribution de Kits d’hygiène : Filtres, poubelles, …
‘Hard Wash’ : Réhabilitation des installations d’eau, drainage, prévention des inondations, …
‘Green Response’ : Gestion des ordures solides, durabilité environnementale, …

Les défis dans le secteur de l’eau :
    Une croissance de 30% de la population
    1/5 des foyers ne sont pas branchés au réseau d’eau urbain        L’Immigration
    Le changement climatique

Domaines d’intervention de WASH :
Centres de soins de santé primaires, les campements informels, les écoles et les communautés d’accueil. Le Covid-19 ne survit pas dans l’eau potable et ne survit pas dans les eaux usées. Il n’est donc pas nécessaire de prévoir des précautions supplémentaires.

Recommandations de WASH durant la pandémie :
Lavage régulier des mains, port d’un masque, distanciation sociale, faire une bonne cuisson des œufs et de la viande, éviter le contact avec des animaux de ferme vivants.
(Document PDF de la présentation PowerPoint en pièce jointe)

 

Afficher le PowerPoint