La Société Médicale Européenne Libanaise (SMEL) a mis en contact en Belgique le Club Villiers la Ville avec l’Association Caritas.
Sous la houlette de la Présidente, la DGE Nathalie Huyghebaert, le club décide de lancer un projet de Global Grant international pour livrer deux cliniques mobiles à Caritas - Liban.
Dans le cadre C.I.P. Bélux-Liban, et à l’initiative du Rotary Club de Villers-La-Ville , le projet d’achat de deux cliniques mobiles pour l’Association Caritas-Liban a été initié.
le RCB a décidé d’être le parrain local du projet et sept autres clubs libanais y ont participé.
Le dynamisme de notre amie DGE Nathalie a donné une dimension très spéciale au projet, puisqu’il a fini par inclure les trois Districts belges, six autres clubs belges et, cerise sur le gâteau, grâce à notre ami Jean-Paul Narjollet, Président de la section française du C.I.P., 5 Districts français et 19 clubs participaient au projet.
La Fondation Rotary aidant, les deux voitures sont devenues quatre et ont été livrées le 20 juin 2016.

 



 Projet    : Financement de 4 cliniques mobiles
Donateur    : Des Clubs Rotary et la Fondation Rotary

1-    Contexte
Après plus de cinq ans de guerre civile en Syrie, le Liban, compterait aujourd’hui plus de 1.1 millions de réfugiés Syriens, représentant plus que 25% des résidents du pays.
Cet afflux a exacerbé la situation économique et sociale du pays, où les infrastructures et les services de base, notamment la santé, sont déjà sollicités bien au-delà de leur capacité.
En effet, le système de santé au Liban est majoritairement privé et près de la moitié de la population n’est couverte par aucune assurance.
Malgré les efforts déployés par le Ministère de la Santé pour développer et améliorer les services publics, ces derniers restent insuffisants et n’arrivent pas à couvrir les besoins de la population la plus défavorisée.


2-    Pertinence du projet
Afin de combler ces lacunes, les ONGs en général, et Caritas Liban (CL) en particulier, ont développé au cours des dernières années des réseaux de centres de soins à travers tout le pays.
CL, à travers ses centres médicaux-sociaux et ses cliniques mobiles (CM) assurent les prestations de santé primaire aux personnes défavorisées sans différence d’origine ou de religion, dépourvues de couverture médicale.
Les CM de Caritas sont distribuées sur le territoire libanais de manière à pallier l’absence d’infrastructure médicale et de personnel de santé en particulier dans les régions éloignées.

Grace aux 4 CM offertes par le Rotary Club,  CL a pu renforcer ses services de santé offerts dans les régions du Akkar, de la Bekaa, du Mont Liban et du Liban Nord.

Ces services de santé primaire sont principalement:
•    Soins infirmiers incluant les signes vitaux, changement de pansement, examens de glycémie
•    Education à la santé et distribution de brochures
•    Distribution de kits d’hygiène
•    Délivrance de médicaments sous ordonnance médicale


 FINANCEMENT DE 4 CLINIQUES MOBILES :
Équipées spécialement de tout le matériel médical nécessaire pour le dépistage des maladies, l’administration de soins préventifs, curatifs, ainsi que pour le suivi des patients, elles permettront d’étendre l’action sur le terrain de CARITAS LIBAN.


OBJECTIF DE L’ACTION :
L’action vise à permettre à Caritas Liban de bénéficier de 4 cliniques mobiles supplémentaires par rapport aux 13 actuelles et, grâce auxquelles, Caritas Liban pourra élargir son champ d’action sanitaire au profit des libanais défavorisés et éloignés des centre urbains et de toute structure de soin, ainsi qu’au profit des réfugiés syriens (plus de 2.000.000) entassés dans des camps situés dans la plaine de la Bekaa en bordure de la frontière syrienne. Et ceci tant au niveau de la prévention des maladies chroniques (diabète, maladies cardio-vasculaires…), de la détection d’épidémies (Polio), du suivi des femmes enceintes (surtout réfugiées), des soins et du suivi des patients et de la fourniture de médicaments.
Quels en seront les bénéficiaires ? Veuillez fournir une estimation du nombre total de bénéficiaires directs.


1. LES BÉNÉFICIAIRES SONT :
* Les personnes âgées vivant seules, leurs enfants étant à l’étranger ou en ville
* Les personnes alitées et/ou handicapées
*Toute personne malade ne pouvant se déplacer
* Les enfants, les mamans et les femmes enceintes
*Les libanais habitant à la montagne ou dans les zones rurales et ne disposant pas de moyens de locomotion pour se rendre dans les centres hospitaliers situés en ville
*Les libanais défavorisés n’ayant pas les moyens de financer une couverture sociale/médicale (28% de la population libanaise vit en-dessous du seuil de pauvreté, et 53.3% des libanais ne possèdent pas de couverture médicale et s’orientent ainsi vers les centres médicaux des associations caritatives)
*Les réfugiés syriens des camps situés dans la plaine de la Bekaa et le long de la frontière Syrienne
* La présence de Caritas Liban permet par ailleurs à bon nombre de personnes de retarder ou même d’éviter leur hospitalisation ou leur transfert vers un centre d'hébergement médicalisé.
* Le passage bimensuel des Cliniques Mobiles permet aux personnes nécessiteuses et isolées de bénéficier d’un suivi médical régulier.
* La clinique mobile va pallier à l’absence de médecins/infirmières/pharmacies, d’hôpitaux ou de dispensaires dans les zones reculées du Liban.


2. NOMBRE DE BÉNÉFICIAIRES DIRECTS :
Caritas Liban grâce à ses 13 cliniques mobiles actuelles a soigné et suivi 209.390 patients en 2013.
Grâce à ces 4 nouvelles cliniques mobiles, Caritas Liban pourra apporter des soins préventifs et curatifs ainsi que suivre au moins 64.428 patients supplémentaires pour la détection des maladies chroniques cardio-vasculaires, diabète, l’hygiène et santé dentaire, soins  ophtalmologiques, vaccination, …
Voir par exemple la campagne de prévention contre le diabète : 1.200 bénéficiaires en 2013.
Dans le cadre des projets de prévention, Caritas Liban a lancé la deuxième phase du projet initié en 2012, en collaboration avec la firme pharmaceutique Sanofi : contrôle des malades diabétiques et dosage gratuit de leur Hb1Ac

 

PARTENAIRES

Les Rotary Club suivants participent financièrement au projet :
DISTRICT 2170 (Belgique)
RC Antwerpen Oost
DISTRICT 2170 (District certifié)
RC Braine-l’Alleud 1815
RC Bruxelles Atomium
RC Villers-la-Ville
DISTRICT 1620 (Belgique)
RC Dottignies – Val d’Espierre
DISTRICT 1630 (Belgique-Luxembourg)
RC de Visé
RC de Eupen – Malmédy
DISTRICT 2452 (dont fait partie de Liban)
RC Beyrouth
RC Beirut Cedars
RC Beirut Metropiltan
RC Tripoli- Maarad
RC Tripoli
RC Koura
RC Tripoli Cosmopolis
DISTRICT 1750 (France)
RC Autun
RC Auxerre
RC Avallon
RC Beaune
RC Chalon Bourgogne
RC Dijon Bourgogne
RC Dijon Téméraire
RC Le Creusot
RC Macon
RC Montbard-Semur-Alesia
RC Montceau les Mines
RC Paray le Monial
RC Pont sur Yonne
RC Puysaye Forterre
RC Troyes
RC Troyes Val-de-Seine
DISTRICT 1730 (France)
RC Menton
DISTRICT 1690 (France)
RC Saintes
DISTRICT 1720 (France)
RC Tours
DISTRICT 1680 (France)


9Districts
32 Clubs dont 7 libanais