Après l'explosion du 4 août et les dégâts dramatiques qu'elle a causés, notamment dans les établissements de santé de Beyrouth, les malades  ne trouvent plus de lits disponibles pour être soignés.
Les hôpitaux  voisins de la région du port, ravagée par l'explosion, ont été rendus inutilisables.
Suite à la crise économique qui touche le Liban et à l'appauvrissement du peuple libanais, de nombreux hôpitaux libanais considèrent qu'ils n'ont plus les moyens d'assurer un service médical professionnel et qualifié. Ils avaient besoin d'une aide urgente pour assurer l'équipement nécessaire qui a été détruit suite a l'explosion 

L'Hôpital des Soeurs du Rosaire a été très durement touché par l’explosion du 4 août.

 

 Situé à 300m du Port de Beyrouth des travaux de reconstruction sont nécessaires ainsi que le remplacement d’équipements médicaux.   L’Unité de soins Intensifs a été soufflée.

Le RCB obtient également le soutien d’IMPACT LEBANON  pour aider l’Hôpital des Soeurs du Rosaire détruit par l’explosion.
en partenariat ave Impact, le RCB va assurer l'Equipement pour la  Gastroscopie et la Broncho vidéoscopie pour un montant de 312,000 USD, financé par cette ONG qui s'est mobilisée pour le Liban.